Vous êtes ici : Accueil / Blog / Des livres, des auteurs... / 7 Livres pour découvrir et comprendre la pensée de Malek Bennabi suivez-nous sur facebook suivez-nous sur Twitter

7 Livres pour découvrir et comprendre la pensée de Malek Bennabi

Par Asma E-slamshop, à 11h15 dans Des livres, des auteurs... | 0 commentaire
Qui est Malek Bennabi?
Malek Bennabi (مالك بن نبي) est un penseur algérien, né le 1er janvier 1905 à Constantine et il meurt le 31 octobre 1973 à Alger.

Toute sa vie le penseur humaniste a étudié les problèmes de civilisation en général et ceux du monde musulman en particulier. Fortement imprégné de la culture arabo-musulmane et occidentale, on lui doit le concept de « colonisabilité », concept caractérisant les sociétés en décadence.



 
Il a à son actif plus d’une vingtaine d’ouvrages traitant de civilisation, de culture, d’idéologie en général. Il a été l'un des premiers à travailler et à nommer les problèmes liés à la stagnation de la société musulmane.

A travers une œuvre riche et féconde, constamment nourrie par une foi sincère, Malek Bennabi s’est employé dans ses nombreux écrits, à donner les clefs pour combattre cette « colonisabilité» : Il voulait ainsi éveiller les consciences musulmanes et permettre une renaissance de la société.

 

Voici une liste de 7 titres pour comprendre la pensée de cet humaniste musulman :

  1. Deux ouvrages de Jamel El Hamri

- Jamel EL HAMRI, Malek Bennabi: Quand l'islam fait l'histoire

- Jamel EL HAMRI, Malek Bennabi: Une vie au service d'une pensée


Jamel El Hamri est doctorant en islam contemporain à l’université de Strasbourg. Au cours de ces recherches, il constate combien le sociologue anticolonialiste Malek Bennabi est oublié. Et c’est pour tenter de remédier à cette « injustice » qu’il écrit ce livre.

Dans ces deux derniers ouvrages, Jamel El Hamri pose le décor et décrit la société qui a encadré la formation de Malek Bennabi : il y décrit la vie intellectuelle, religieuse et politique d’une Algérie colonisée dans les années 20 et 30.

L’auteur s’attarde ensuite sur le parcours de Malek Bennabi et nous explique comment celui qui donna sa première conférence à Paris en 1931, et qui ne manquera aucune des conférences de Massignon, attendra la seconde guerre mondiale pour commencer à écrire.

Avec la fin de la guerre mondiale commence le mouvement de décolonisation et l’auteur explique comment Bennabi épouse cette aspiration à l’indépendance et prend part à la contestation du modèle occidental imposé jusqu’à la Guerre d’Algérie.

Enfin Jamel El Hamri analyse, critique et documente les notions-clefs de la pensée de Bennabi comme la colonisabilité ou encore l’idée religieuse au service de l’édification d’une civilisation humaine.


 

  1. Malek BENNABI, le phénomène coranique (1946)

Malek Bennabi part du Coran en tant que Livre pour l'humanité : du Verbe de Dieu pour expliquer combien ce Livre nous défie (Coran 4:82) à la critique la plus érudite et la plus exigeante et ce dans des domaines aussi variés que la science historique, linguistique, archéologique, biologique, ainsi que d'autres sciences, ne se limitant pas au seul aspect littéraire.

C'est ce que les savants musulmans appellent l'idjaz- le miracle. Cette étude de Bennabi, unique en son genre sur le plan de la méditation de la religion et de la réflexion sur le Coran, pose la question de la position du « moi » mohammadien dans le phénomène du wahy ou Révélation.

Bennabi répond avec une conviction éclairée et d'une manière catégorique : Mohammed (saw) n'est pas l'auteur du Coran. L'originalité de l'approche est frappante par l'objet qu'il se propose, par les moyens qu'il utilise et par le caractère rationnel des explications que Bennabi donne.

Le sillon que trace cette réflexion doit être poursuivi par les intellectuels musulmans, en méditant le Coran, chacun dans son domaine afin de lire et comprendre les signes de Dieu : Avec la Révélation du Coran, Dieu a donné un « travail interminable à l'intelligence humaine. »

 

  1. Malek BENNABI, La vocation de l’Islam (1954)

Le penseur visionnaire Malek Bennabi finit la traduction de cet ouvrage en arabe au même moment qu’un certain Frantz Fanon publie son écrit sur la révolution algérienne.

Dans cet ouvrage, Bennabi fait un état des lieux remarquable du monde musulman, et plus précisément dans le domaine des idées. Il y analyse la décadence de la civilisation musulmane à la fois spirituelle et temporelle.

Il y évoque les racines profondes vers lesquelles l’homme musulman doit revenir s’il aspire à un renouveau réel, dynamique et éminemment spirituel.

Il y analyse les raisons de l’échec des réformistes musulmans contemporains tout en traçant les lignes à la fois religieuses, politiques, sociologiques et philosophiques nécessaires au défi des musulmans aujourd’hui.

La vocation de l’Islam, qui est un essai en vue de définir la contribution du monde musulman à la civilisation humaine, reste l’œuvre majeure de Malek Bennabi.
 
  1. Malek BENNABI, La condition de la renaissance (1949)

Dans « Les conditions de la renaissance », Malek Bennabi se propose de déterminer à quelles conditions doit se plier une société pour devenir efficace, c’est-à-dire en mesure de susciter un processus de développement intellectuel, économique et social qui s’appelle « civilisation ».

 Ce livre a un caractère de préface à l’œuvre générale. Il est en lui-même un plan de travail dont les parties feront l’objet de développements ultérieurs. Et déjà apparaît l’ordre qui commande la réflexion de Bennabi, ordre où on le voit passer de l’idée à la réalité, de l’individu à la société, et de la société à l’humanité.
 
  1. Malek BENNABI, Le problème de la culture (1959)

Ce livre, paru en version arabe au Caire en juin 1959, se compose d’une introduction et de six parties :  Psychanalyse de la culture, Psycho-synthèse de la culture, Coexistence des cultures, Culture et mondialisme, l’anti-culture et enfin le  «Post-scriptum » rédigé en 1969 en complément au « Message » qu’il a adressé au Congrès des écrivains africains réuni en mars 1959 à Rome.

Selon Bennabi, met en relief l’objet et les moyens de la culture qui « n’est pas une science particulière réservée à une classe ou à une catégorie de gens, mais une doctrine du comportement général d’un peuple dans toute sa diversité et toute sa gamme sociale…

Elle doit donc être générale pour inspirer à la fois le berger et le savant et les maintenir dans le même cadre de vie…Elle est l’élément nourricier, le sang d’une civilisation, le sang où les idées techniques des cadres et les idées pratiques du peuple ont néanmoins un fond commun fait de dispositions, d’idées, de tendances identiques…

Bennabi explique que toute réalisation sociale, tout produit de civilisation est dans son essence une synthèse de quatre éléments fondamentaux qui forment la culture : une « éthique » pour déterminer le comportement collectif, une « esthétique » pour déterminer le goût général, une « logique pragmatique » pour déterminer des modes d’actions communs, et une « technique » appropriée à chaque catégorie d’activité.
 
  1. Malek BENNABI, Le problème des idées dans le monde musulman (1970)

Dans ce livre exceptionnel de Malek Bennabi, le penseur algérien présente le problème du monde musulman sous un angle différent.

C'est à travers le monde des idées que Bennabi analyse la décadence des musulmans. Les idées mortes et mortelles sont à l'origine de cette décadence selon l'auteur. Pour résumer, il s'agit d’une analyse très rigoureuse de la société, de la culture, de la colonisation et de la pensée islamique.
 
Finallement, 7 titres celà peut sembler beaucoup mais je vous avoue les avoir lus en 2 semaines. Il vous suffit de commencer par au moins en lire un .

L'essentiel étant ne pas penser à côté de la pensée de cette figure humaniste hors norme qui a su expliquer la vrai force de notre religion de paix:  Celle d'appeler le croyant à un cheminement pour devenir le meilleur de ce qu'il est !


Alors par lequel de ces ouvrages commencerez-vous ?
 
Ajouter 7 Livres pour découvrir et comprendre la pensée de Malek Bennabi à : facebook | google | twitter | plus de bookmarqueurs

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "cable" ?