L'histoire du réformisme musulman - Aux Sources Du Renouveau Musulman... par la Librairie Musulmane e-slamshop, votre boutique islamique en ligne


e-slamshop : Librairie et Boutique musulmane
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Des livres, des auteurs... / L'histoire du réformisme musulman - Aux Sources Du Renouveau Musulman... suivez-nous sur facebook suivez-nous sur Twitter

L'histoire du réformisme musulman - Aux Sources Du Renouveau Musulman...

Par Asma E-slamshop, à 18h02 dans Des livres, des auteurs... | 0 commentaire
Salam 'alaikoum,

Nous partageons avec vous ici nos notes sur un livre à lire absolument :

Dans ce livre, Tariq Ramadan analyse l'histoire du réformisme musulman de ses débuts (avec Al Afghani) jusqu'à Hassan Al Banna. Ce courant s'est développé historiquement à partir de la chute de l'empire ottoman et au moment où les sociétés musulmanes se sont vues colonisées (politiquement, économiquement et culturellement) par les occidentaux, il s'agissait alors de refaire découvrir l'islam aux musulmans et leur donner les moyens de résister à la colonisation.

Paradoxalement, et c'est l'une des thèses importantes de cet ouvrage, le mouvement qui a été entamé par ces hommes à travers un retour au Coran et à la Sunna n'est pas le produit d'une réaction aliénante vis à vis de l'occident, mais bien plutôt d'une affirmation assumée des principes fondamentaux de l'islam, ils n'ont en ce sens pas agit "contre" l'occident, mais "en affirmation" de l'Islam.

Ce livre est particulièrement intéressant en ce qu'il offre une étude critique et approfondie de l'évolution de ce qu'on appelle le réformisme musulman. C'est aussi un livre, et c'est assez inattendu, qui nous permet de ressentir l'engagement profondément spirituel qui a animé ces humanistes qui ont passé leur vie dans un engagement constant parmi les hommes dans et pour la recherche de l'agrément et la proximité de Dieu.
En résumé...

Dès l'introduction, l’auteur invite le public à la vigilance, à l’écoute « de l’autre dans ce qu’il dit de sa foi, de son identité de ses conceptions », attitude qui conditionne selon lui une rencontre constructive et féconde entre intellectuels occidentaux et intellectuels musulmans. La pensée réformiste nourrit l’opposition à l’occidentalisation du monde, mais cela peut être sans fermeture, à la condition qu’un respect mutuel permette un dialogue d’égal à égal. « Rester sourd à ces voix, c’est négliger l’une des pensées les plus mobilisatrices existant dans les milieux intellectuels du monde islamique contemporain, en tenant pour tristement acquis que le seul le dialogue possible consiste à débattre à ce qui nous ressemble et partage nos vues ». (p. 30)

Le flou entretenu autour des termes employés – intégrisme, fondamentalisme, islamisme, radicalisme, extrêmisme – s’oppose à la compréhension nécessaire des dynamiques identitaires qui surgissent dans les pays à majorité musulmane et l’emploi de termes connotés négativement freine le développement d’un regard objectif sur les motivations et activités des militants islamiques.

De nombreux « spécialistes de l’islam contemporain », islamologues,sociologues ou politologues, n’ont en réalité pas de formation approfondie en islamologie et langue arabe. De plus, le regard s’est trouvé restreint par l’attention portée à la révolution islamique iranienne , alors qu’au même moment émerge au XIXème siècle une pensée musulmane  plus pragmatique, préoccupée de questions sociales beaucoup plus que de l'accès au pouvoir.

C’est dans la deuxième moitié du XIXème siècle en effet, alors que se manifestent les prémisses de la dislocation de l’empire ottoman, que Jamal ad-Din al-Afgani développe une pensée politique et sociale originale. Il initie un renouvellement qui se poursuit avec Muhammad Abduh, Rashid Rida et bien d’autres. Ces penseurs se rattachent à une tradition ancienne, celle de la revivification des sciences religieuses : Abu Hamid al-Ghazali au XIIème siècle, Ibn Taymiyya au XIVème, avaient déjà appelé à une lecture renouvelée du Coran et de la Sunna. L’ébauche de la pensée réformiste contemporaine se trouve aussi dans l’œuvre de Muhammad Ibn al-Wahhab au XVIIIème siècle, qui propose un retour vers ces deux références, à l’image des salafis , pour purifier la foi et retrouver l’énergie des premières générations de musulmans, ceux qui ont reçu leur enseignement du Prophète (saw).

A lire absolument... Aux sources du renouveau : D'Al-Afghani à Hassan Al-Banna, un siècle de réformisme islamique (Tariq Ramadan)
Ajouter L'histoire du réformisme musulman - Aux Sources Du Renouveau Musulman... à : facebook | google | twitter | plus de bookmarqueurs

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font un plus un ? (chiffres)