Une île spirituelle : Un hadith qudsi par la Librairie Musulmane e-slamshop, votre boutique islamique en ligne


e-slamshop : Librairie et Boutique musulmane
Vous êtes ici : Accueil / Blog / De vous à nous ... / Une île spirituelle : Un hadith qudsi suivez-nous sur facebook suivez-nous sur Twitter

Une île spirituelle : Un hadith qudsi

Par Asma E-slamshop, à 19h30 dans De vous à nous ... | 0 commentaire
Salam 'alaikoum,

Un besoin de tout éteindre, de s'isoler et de faire le silence.
Un besoin de tout arrêter, de Lui parler et de L'écouter.

Un besoin d'oxygène, un livre, Le livre!

Nous partageons avec vous un hadith divins apaisant et sans équivoque... à méditer.

« Ô Mes Serviteurs ! Je Me suis interdit l'injustice et Je vous déclare que Je vous l'interdis.
Ne soyez donc pas injustes les uns envers les autres.

Ô Mes Serviteurs ! Chacun d'entre vous est un égaré, sauf celui que Je mène dans le droit chemin :
demandez-Moi donc que Je vous mène, et Je vous y mènerai.

Ô Mes Serviteurs ! Chacun d'entre vous est affamé, sauf celui que Je nourris :
demandez-Moi donc de vous nourrir, et Je vous nourrirai.

Ô Mes serviteurs ! Chacun d'entre vous est nu, sauf celui que J'habille :
demandez-Moi donc de vous habiller et Je vous habillerai.

Ô Mes serviteurs ! Vous péchez de nuit comme de jour et Moi, Je pardonne tous les péchés :
demandez-Moi donc de vous pardonner, et Je vous pardonnerai.

Ô Mes serviteurs ! En vain feriez-vous des efforts pour réussir à Me nuire et en vain pour réussir à M'être utiles.

Ô Mes serviteurs ! Si du premier au dernier, homme ou génie,
vous étiez aussi pieux que l'est celui au cœur le plus pur d'entre vous, cela n'ajouterait rien à Mon Royaume.

Ô Mes Serviteurs ! Si du premier au dernier homme ou génie,
vous étiez aussi pervers que l'est celui d`entre vous au cœur le plus pervers, cela ne diminuerait en rien Mon royaume.


Ô Mes Serviteurs ! Si du premier au dernier, homme ou génie, vous vous teniez dans une seule région de la terre pour solliciter Mes faveurs et si J'accordais à chacun de vous sa demande, cela n'amoindrirait en rien Mes propriétés,
pas plus que l'aiguille n'enlève quoi que ce soit à l'océan en y pénétrant.


Ô Mes serviteurs ! Ce sont vos actes seulement dont Je tiendrai compte, ensuite,
Je vous rémunérerai d'après ceux-ci. Donc celui qui trouve le bonheur,
qu'il rende grâce à Allah et celui qui trouve autre chose,qu'il ne s'en prenne qu'à lui-même »

Hadith Divins Rapporté par Muslim
Ajouter Une île spirituelle : Un hadith qudsi à : facebook | google | twitter | plus de bookmarqueurs

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Inscrivez le nombre treize en chiffres