Miséricorde pour l'univers : Le Prophète (saw) et l'environnement par la Librairie Musulmane e-slamshop, votre boutique islamique en ligne


e-slamshop : Librairie et Boutique musulmane
Vous êtes ici : Accueil / Blog / A propos de Muhammad (saw)... / Miséricorde pour l'univers : Le Prophète (saw) et l'environnement suivez-nous sur facebook suivez-nous sur Twitter

Miséricorde pour l'univers : Le Prophète (saw) et l'environnement

Par Asma E-slamshop, à 00h12 dans A propos de Muhammad (saw)... | 0 commentaire
Dieu a fait de l’Homme son lieutenant ici-bas et Il a fait de la terre son lieu de séjour et de jouissance provisoire. L’Éternel dit : "vous trouverez sur la terre un lieu de séjour et de jouissance éphémère" (la Vache, verset 36). Et dans un hadith rapporté par Muslim et Al Nasa’i, le Prophète Muhammad (saw) dit : "Dans cette vie belle et douce, Dieu a fait de vous ses lieutenants".

L’Homme s’est donc vu assigner un rôle dans son environnement car l’idée centrale de la notion de lieutenance de Dieu est que l’Homme est non pas propriétaire mais responsable de cet environnement, il en est à la fois l’usufruitier et le gardien. A l’image d’un locataire, l’Homme ne peut disposer de son environnement que dans la limite de son contrat de bail. La propriété absolue n’existant pas en islam, l’Homme ne peut disposer de ses biens en dehors de certaines règles. En effet, la propriété est régie par des normes et des conditions établies par Dieu. L’être humain doit, entre autres, exploiter sa propriété à bon escient, veiller à son développement et à sa protection contre tout ce qui peut lui nuire ou la détruire(15).

Et parce que la lieutenance de Dieu sur terre n’est que provisoire, l’environnement n’appartient pas à une génération humaine à l’exclusion d’une autre. Il constitue le patrimoine que les différentes générations se transmettent. Partant, l’Homme, de par sa lieutenance, se doit de conserver son environnement pour le léguer aux générations futures dans un état sain, c’est-à-dire tel que Dieu l’a conçu. De ce fait, la mauvaise exploitation et la dilapidation des ressources naturelles par une génération au détriment d’une autre sont des attitudes répréhensibles que l’islam ne manque pas de condamner dans la mesure où elles enfreignent le principe de lieutenance.

1) Nous souvenir que les ressources de la terre (eau, mais aussi air, sol, poissons, etc.) ne sont pas infinies mais qu'elles s'épuisent :

Le Prophète (saw) passa un jour près de Sa'd qui faisait ses ablutions. "Que signifie ce gaspillage, Sa'd ?" lui dit-il. "Peut-il y avoir du gaspillage dans les ablutions ? - Oui, répondit le Prophète, même si tu tu trouves au bord d'un cours d'eau." (rapporté par Ibn Mâja)


2) Ne pas jeter ses détritus n'importe où :

Le Prophète (la paix soit sur lui) a compté comme une branche de la foi du musulman "le fait d'enlever du chemin ce qui cause du tort." (rapporté par Muslim). Comment le musulman pourrait-il donc jeter ici et là des détritus, dont il sait qu'ils vont causer du tort ?


3) Ne pas tuer inutilement les animaux  :

Le Prophète (saw) a dit : "Toute personne qui tue ne serait-ce qu'un moineau devra rendre des comptes à Dieu s'il ne l'a pas fait dans son droit. - Et quel est son droit ?" demanda-t-on. - C'est que tu en consommes la chair" (rapporté par an-Nassaï).
Le sacrifice d'un animal au nom de Dieu (lors de l'Eid al-Adh'hâ, par exemple) est aussi une cause légitime. De même, tuer les animaux nuisibles et dangereux est autorisé, à condition que ce soit sans cruauté et sans souffrance inutile. Il y a à ce sujet un Hadîth du Prophète rapporté par Muslim.


4) Planter le maximum de plantes et d'arbres utiles :

Le Prophète (saw) a dit : "Chaque musulman qui plante une plante [arbre ou autre], alors tout ce qui en sera mangé sera compté pour ce musulman comme acte de charité. Tout ce qui en sera volé sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu'un animal en mangera sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu'un oiseau en mangera sera compté pour lui comme acte de charité." (rapporté par Muslim).
Il a aussi dit : "Si la fin du monde venait à survenir alors que l'un d'entre vous tenait dans sa main une plante, alors s'il peut la planter avant la fin du monde, qu'il le fasse !" (rapporté par Ahmad).


5) Eviter toute construction inutile :

Le Prophète (saw) a dit : "Ecoutez bien : toute construction est un fardeau pour celui qui l'entreprend, sauf celle dont il a vraiment besoin, sauf celle dont il a vraiment besoin" (rapporté par Aboû Dâoûd). Des constructions sont bien sûr nécessaires pour loger ceux qui ont besoin d'un toit. C'est des constructions inutiles que ce Hadîth parle.

Et Il est le Sachant !
Ajouter Miséricorde pour l'univers : Le Prophète (saw) et l'environnement à : facebook | google | twitter | plus de bookmarqueurs

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le prénom de Pascal Légitimus ?